L’hibiscus

A la gare

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Notre énergie se reflète dans le monde alentour, y compris sur des objets ! ou des automates !

De l’accointance de notre être sur notre environnement.

Un automate ne voulait rien comprendre à ma destination et prétendait me faire passer par je ne sais quel gare incongrue. J’étais pressée, énervée… J’ai dû maugréer je ne sais quelle malédiction à la gomme. Et pouf, rideau ! Plus d’écran. Noir total.
Je me rapproche des guichets. Il y avait la queue. Je n’étais décidément pas patiente ce soir-là. Je piaffais sur place. Arrive mon tour, je pose mon trajet ; ai le tort de me plaindre de l’automate, le préposé répond une ânerie de préposé, puis « Ben, ça alors ! Il n’y a plus de serveur ! Je n’ai plus accès au serveur. Ben ça alors. C’est la première fois depuis… »
Je suis partie sans attendre. Il ne me restait plus qu’à faire dérailler les trains ! Je n’ai pas voulu vérifier que ce n’était que de simples coïncidences…

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – janvier 04








(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.