L’hibiscus

Avoir ou être : Coucou n° 392 du 6 octobre 2017

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou vous,
je me trouve rigolote ! - c’est mieux que de me trouver sinistre, non ? (sourire)
Je me suis surprise à regretter le bruit de l’eau, et les chocs de la vaisselle, qui m’empêchaient de bien entendre mon programme radio.
J’adore écouter des émissions sur la vie et les oeuvres des grandes plumes ou célébrités littéraires, philosophiques... de notre monde.
Je me surprends à être avide de la moindre information : les clapotis de l’eau, disais-je, m’agacent car je rate des bribes...
Et c’est là que je me moque de moi - gentiment, donc. Je rapproche ce besoin de TOUT entendre, de mes voyages, lorsque j’étais très jeune, où je voulais TOUT voir. A l’époque, je faisais (sic) des pays. Quand je rentrais, j’avais vu tous les lieux, déclarés à voir ! couru tous les sites...
Puis, je me suis calmée : tout voir, à l’époque, tout entendre, aujourd’hui, relève de mon besoin de contrôle, de perfection.
Ils tiennent bien plus de l’avoir que de l’être.
Être dans un pays, c’est se couler dans son tempo, c’est s’ouvrir au sourire des habitant(e)s, à la grâce des paysages, se laisser imprégner. Cela demande du temps, et une vraie présence.
Idem pour l’écoute à la radio. Je ne connaîtrais pas tout de la vie de Jane Austen ou de Boris Vian, mais ce n’est pas grave. Pas grave du tout.
L’important, c’est un) que ma vaisselle soit faite - ben quand même !
deux) que j’ai glané des informations sur l’originalité de tel ou telle...
trois) que je garde le sourire sur mon petit caractère !
Et vous, vous y arrivez ? ou vous vous fustigez pour un un rien ? Vous vous apprivoisez un peu ?


Je vis dangereusement sur mes chemins : attaque en règle de noix ou pire, de châtaignes dans leurs bogues ! A la moindre bourrasque, ça pleut dru ! Pif paf boum !
Bon, j’adore les palettes de rouges que déploie la nature ! En ce moment, je me pâme quotidiennement devant ma haie !
Et l’air devient piquant ! c’est vivifiant !
J’aime les saisons, décidément.

Douce soirée à vous !
Carole.


© Carole Braéckman –www.lhibiscus.fr – octobre 2017








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…