L’hibiscus

Comment lâcher les peurs...

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Comment lâcher les peurs ?
Il suffit de le décider !
Puis de s’entraîner...

"J’ai passé ma vie à avoir peur. Est-ce que ça m’a empêché de souffrir ? Ça m’a juste empêché de vivre, dit une héroïne de série télé. (Je n’ai hélas pas de référence plus précise à vous fournir...)
Grand bon sens !!

Je pourrais m’arrêter là !
La peur empêche de vivre sa vie. Je raconte dans le coucou sur mes propres peurs, comment j’ai décidé de ne pas me laisser engloutir par elles.
Afin de vivre, précisément !


Les peurs : tout dans la tête !
Réfléchissez : si vous renoncez à vos peurs, que va-t-il donc se passer ?
Allez ! ne cogitez pas trop. Vous le savez bien ce qui va se passer : Plus de sérénité, plus d’entrain, de joie !
Est-ce risqué ? Même pas. Ne plus avoir peur ne signifie pas se mettre en danger. Vous pouvez très bien ne plus avoir peur de conduire – parce que vous l’avez décidé, donc – et conduire prudemment, dans le respect des limitations de vitesse, etc.
D’ailleurs, dans cet exemple-là, comme dans tant d’autres, la peur ne fait qu’aggraver la tension.
Et… de ce fait ! multiplie les risques, les dangers.

Eh oui !! la plupart du temps, nous arrivons à donner raison à notre peur !! à la légitimer !!
Un comble, non ?!


Tout dans la tête, oui. Mais aussi grande sape d’énergie !!
Alors, oui, cela se passe dans la tête. Mais, il y a un mais épouvantable, dévastateur ! mais... cela a un retentissement dans tout votre être, cela vous consume, vous dévore une énergie considérable !
En médecine chinoise, depuis des millénaires, on sait cela :
peur et énergie vitale logent au même endroit.

Alors, non seulement, vous vous empêchez de vivre, mais en plus, vous vous déforcez !
D’ailleurs, vous aurez vite fait de découvrir que marcher dans vos peurs vous revitalise, vous ragaillardit ! Gentil programme, non ?!


Mais comment faire ?
Le mental est très puissant ! Oui.
Néanmoins, il est toujours possible de lui ôter du pouvoir.
Plusieurs axes sont facilitants.


La réflexion
La réflexion est un premier axe : avoir peur nous déforce et entrave notre déploiement dans la vie - trop ballot ! non ? - voire crée le danger.
Cf précédemment.


Rendre à qui de droit...
Il est de nombreuses peurs que nous n’avons pas validé au crible de notre raison. Souvent dans notre enfance, nous avons été formaté(e) dans la peur. En général, nos adultes sont pétri(e) de peur. Et au lieu de nous avouer icelles, il nous font croire que le monde est dangereux. Peut-être qu’identifier les peurs de vos parents, de votre entourage, vous permettrait déjà d’en lâcher un grand nombre. Si elles ne vous appartiennent pas en propre, il est plus facile de les abandonner, de les remettre au vent qui passe…
Une des peurs majeures, pilier d’un grand nombre d’autres, est la peur du jugement des autres. On a tant voulu plaire à nos adultes, même dans leurs attentes extravagantes, déraisonnables ! Que nous avons chevillée en nous la peur de ne pas être accepté(e) - voire d’être rejeté(e).
Accepter notre différence, notre unicité est un grand pas dans la vie. Le jardin du roi nous le conte à merveille...

Faites-vous aider si besoin par un(e) professionnel(le) de l’aide.


Le décider
Décider de ne plus avoir peur permet le plus souvent - et oui, aussi simplement que cela – de ne plus avoir peur… (sourire)
Vous pouvez dire à votre peur de vous attendre à la porte et avancer dans votre vraie vie.
Ou biaiser : vous sentez monter la peur, focalisez-vous sur un autre sujet
Par exemple, lorsque je suis dans la gratitude face à mes paysages, je ne laisse plus une miette de terrain pour la peur… (sourire)


Vous entraîner : la peur se gère dans le mental et dans l’énergie
Entraîner votre esprit et votre corps à être dans le plus grand calme. Celui auquel conduit la méditation, la peinture, l’Ikebana, le jardinage, le tir à l’arc, la contemplation…. Etc. etc.
Toutes les pratiques corporelles, Yoga, Chi Qong, Judo… exercices de respiration, mudras… qui vous facilitent le retour à la tranquillité.
A vous de trouver votre propre voie.
Voir les exercices de retour au calme que je vous propose : ici
Plus vous entraînerez votre esprit et votre corps à rallier ces plages de tranquillité, plus le moment venu, ils seront aptes à vous aider à ne pas céder à la peur.
Ainsi que le dit malicieusement Tulku Thondup, c’est comme l’Assurance !! on cotise, on cotise... et le jour venu, on en récolte les fruits ! Cf Méditer pourquoi ? Comment ? Quand ? Où ?

Dans les exercices de méditation : que je vous propose, figurent quelques mudras pour chasser les peurs.


Décider de ne plus avoir peur afin de vivre est le premier point.
S’aider de toutes les ruses méditatives, yogiques et autres... est le suivant…
Et l’énergie engrangée, quand vous entamez cette marche vers vous-même, vous donne un bel élan !
Et en avant la vie !!


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – juin 2021






Mots-clés de cet article





(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.