L’hibiscus

Du bonheur ! : Coucou n° 451 du 2ème jour du mois de mai 2020

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Il y a juger et juger.
Les émotions sont partie intégrante de la vie sur terre. Y a plus qu’à faire avec.
En se sentant responsable...

Coucou vous !
Mon dernier coucou a suscité quelques roulis.

Alors, je vais bien, et même très bien.
J’ai la chance d’habiter dans un lieu magnifique.
J’ai la chance d’être sensible aux oiseaux, aux arbres, aux petits gestes.
J’ai la chance d’aimer toutes les saisons, tous les temps (oui, même la pluie !)
J’ai la chance de me nourrir de bons légumes frais et bio, et de bonnes lectures.
J’ai la chance de pouvoir tenter d’aider toutes les personnes qui me sollicitent.
J’ai la chance de m’égayer d’un rien.
J’ai la grâce d’être présente à cette chance !

Personnellement, mon quotidien n’a pas été beaucoup affecté. Seule l’amplitude de mes balades a diminué.
Ainsi que me le soulignait une amie : tu es en confinement de ton plein chef depuis quelques années déjà. Pas faux !

En résumé, je vais bien !

Je voulais, en vous faisant part de ma colère,
vous autoriser à conserver votre capacité d’analyse et de jugement.
Il y a souvent un amalgame entre juger et juger (sourire).
Constater un manquement, une erreur, c’est user de ses capacités d’observation, de discernement, de jugement. En conclure : c’est un(e) abruti(e) ! est un jugement qui ne fait pas avancer l’humanité. Et que les chercheurs/ses d’authenticité tâchent de supprimer de leurs moeurs.
Euh, il est important de souligner que, parfois, certain(e)s peuvent observer des faits identiques, et ne pas les juger de la même manière, ne pas les targuer d’erreurs. Et on entre alors dans l’aire du politique. Et c’est là qu’on discute ! (sourire)

Je souhaitais également vous autoriser à ressentir votre propre colère - ou votre peur. Oui, on peut être en chemin vers la paix du coeur et être dans l’émotion. L’émotion est humaine.
Et vous autoriser aux récidives. Vous vous souvenez de ma rechute dans la phobie des ponts ?
Ce qui serait dommageable serait de refouler vos émotions pour être quelqu’un(e) de bien, d’adulte. Pernicieux pour vous que ces émotions grignotent de l’intérieur. Et pour le monde puisque les émotions circulent de l’un(e) à l’autre. Question d’écologie collective.

Et bien sûr, en vous faisant part de ma colère, je désirais vous offrir mon biais pour m’en sortir. Si cela peut vous être utile.

Pour ma part, j’ai acté ma part de responsabilité. Et réussi à m’extirper : je n’ai plus de colère.
Pourtant, je continue à m’informer - tout en étant plus vigilante sur mon côté cage de résonance.

Attention, vous êtes peut-être encore en colère ou pétri(e) de peur. Ce n’est pas grave. Inutile de vous comparer à qui que ce soit. Vous êtes VOUS, à votre rythme à vous. Et c’est celui qui vous convient.

Toutes les attitudes sont bienvenues si ce confinement vous dégage du temps libre : j’en connais qui se gavent de poésie, d’autres se reposent d’un vieux fond de fatigue, d’autres encore chantent ou créent...
Tout est bien. Restez au plus près de vous.

Depuis une bonne semaine, ici, il pleut sans cesse. Le pays est d’un vert intense. Ou plus précisément d’une extraordinaire palette de verts vifs !
Bonheur.
En guise de brin de muguet, et de souhait de bonheur pour tous et toutes, je vous offre un kaléidoscope de ces verts !
En plus (sourire) le vert est la couleur de la colère en médecine chinoise.
Je vous offre donc l’image et la possibilité d’adoucir tout type de colères...
Du bonheur ! vous dis-je !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - mai 2020








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.