L’hibiscus

La danse de joie de Viktorià : l’embrasement communicatif (texte)

par Clarissa Pinkola Estes

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Souhaitez-vous éprouver la joie de votre entourage ? voire le contempler en plein embrasement ?
Suivez les conseils de Clarissa Pinkola Estés.

Le chapeau, tout comme le titre de l’article sont de moi, Carole.




L’une de mes grand-mères, Viktorià, avait un petit chien prognathe, que cette particularité faisait ressembler à un cerbère en miniature, mais qui était en réalité adorable. Elle avait aussi un petit chat noir qui avait l’habitude de se jeter sur les rosaires qu’elle suspendait à toutes les poignées de portes de la maison… "au cas où j’aurais besoin de prier en urgence sur quelqu’un", expliquait-elle. Elle parlait à ces deux compagnons comme à des êtres humains. "Les bêtes ont une âme, tu sais", disait-elle.

Lorsque le chien bondissait soudain, à la poursuite d’une nouvelle odeur, le chat se mettait à tourner comme un fou autour de la pièce. De même, quand le chat sautait du poste de radio en celluloïd sur le napperon posé sur le dossier du fauteuil de Grand-Mère, puis refaisait le chemin en sens inverse, le chien bondissait de joie. A ce moment-là, immanquablement, ma grand-mère décidait que nous devions nous joindre à la fête. Elle prenait mes petites mains et nous sautions en chœur au rythme de la danse du chien et du chat. "Quand une personne vit pleinement, les autres en font autant", déclarait-elle.

Elle voulait dire par là que lorsqu’une personne se consacre à être aussi vivante que possible, autour d’elle beaucoup "s’embrasent" à leur tour. Qu’importent les barrières, l’enfermement, voire les blessures : si l’on se libère pour vivre vraiment, les autres – enfants, âmes sœurs, amis, collègues, étrangers, bêtes et fleurs – suivent.

Extrait de La danse des Grands-Mères : Sur la jeunesse de l’âge mûr et la maturité de la jeunesse de Clarissa Pinkola Estés




Les derniers articles de Clarissa Pinkola Estes


Un corps vivant et désirable (texte) (L’amour de soi)







Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.