L’hibiscus

La montagne qui me parle

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Une connexion forte à la Terre, la Pacha Mama, la Terre blessée, la Terre pleine d’amour...

Quand je suis arrivée au Pérou, pour la première fois, mon impression fut une connexion forte avec la terre. Ceux qui connaissent le Pérou ont sans doute, comme moi, été frappés par la montagne pelée et grise autour de Lima. J’étais dans le bus, pour m’échapper de la capitale, et dès que nous avons commencé à rouler sur cette terre triste, je me suis mise à pleurer…
C’est comme si la montagne avait entrepris de me raconter les horreurs qu’elle avait vécues. Son sol souillé du sang des hommes, le non-respect, le non-amour que ces derniers lui témoignaient depuis quelques décennies.
Cette terre, honorée pendant des siècles par ses habitants comme une divinité, la Pacha Mama, était désormais ignorée, méprisée par la plupart, et ce rejet, plus encore que tous les troubles subis, semait une désolation anéantissante. J’ai pleuré sur ce désespoir, pendant tout le trajet en bus (quelques 10 heures, quand même), j’ai pleuré quand j’ai foulé la terre des Andes à ma descente du bus, j’ai pleuré encore pendant des jours, dès que je me connectais à la terre…
Et puis, un jour, j’ai su que cette désespérance était en voie de guérison.
Un jour, j’ai commencé à sentir que la terre me rendait ma compassion, et j’ai soudain reçu une déferlante d’amour ! un amour d’une puissance renversante, qui m’a remplie, m’a dilatée, m’a honorée, m’a rendu grâce, m’a mangée, m’a broyée, m’a lessivé de mes propres chagrins, m’a nourrie, m’a remerciée, m’a engloutie…
Mon cœur a débordé de cet amour, de cette force, de cette puissance, et j’ai su que j’étais de retour au sein de ma Mère, la Pacha Mama m’avait reconnue et me donnait l’entièreté de son amour. J’ai compris ce qu’était le don total de soi… et j’ai accepté cet abandon complet et bienfaisant !

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – février 2007








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.