L’hibiscus

Lys, pervenche, cactus ou romarin ? : Coucou n° 402 du 20 février 2018

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou vous !
C’est très souvent que je vous convie à être dans la simplicité de la plante qui ne cherche pas midi à quatorze heures, et qui est, tout simplement.
Rappelez-vous la candeur de mes jacinthes !
Ou la leçon d’une rose et de son pétale.
Ou encore la phrase de la Bhagavad-Gîtâ Gita qui figure au dos de mes petits papillons de visite :
Sois comme la fleur, épanouis-toi librement ; et laisse les abeilles dévaliser ton coeur !

Or, récemment, j’ai entendu quelqu’un asséner Sois comme la fleur ! avec évidemment la même intention : Inciter au calme mental, à savourer et déployer la vie.
Et tout d’un coup, j’ai "entendu" cette formule, telle que certain(e)s d’entre vous pourriez la recevoir, et en ai été surprise. Un poil agacée. Ben tiens ! faut faire la fleur maintenant !
Je conçois que pour certain(e)s, ce soit irrecevable ! Un peu mièvre, un peu kitsch aussi, sans doute. Personnellement j’adore le kitsch ! mais je suppose aisément que ce n’est pas au goût de tous et toutes.

Alors, pour réhabiliter l’idée, je me suis jurée de vous offrir un énorme bouquet, d’une grande variété !
Personnellement si je suis une fleur, c’est genre rustique : un pissenlit toujours d’une telle générosité ! j’avoue adorer son côté essaimeur ! sans parler de son aptitude au voyage...
Ou pourquoi pas ? une pervenche, cette petite discrète, obstinée, qui s’accroche et se répand, et ne craint pas l’humilité des fossés, - j’ai bien écrit l’humilité et non pas humidité, quoique ça aille aussi. (sourire)

Et vous, vous sentiriez-vous en lys royal ? Ben, oui, pourquoi pas ! n’hésitez pas ! c’est tout à fait légitime !
Ou encore un cactus. J’en connais !
N’oubliez pas que chaque fleur a sa place ! Rappelez-vous le jardin du roi !
On ne louche pas sur la voisine, on est là pour offrir notre unicité !
On s’élance d’allégresse vers le soleil, juste pour célébrer la vie en nous ! pouffer nos couleurs ! épanouir nos senteurs ! être nous, et participer à la légèreté et la vivacité du monde...

Ah ! réflexion faite, le romarin m’irait très bien, solide sur son pied, parfum discret, mais goût prononcé ! qui reste en bouche...
[Bon, on peut changer, la preuve ! La vie doit rester virevoltante !]

L’important, c’est de garder l’esprit clapotant... et de nous laisser être. Être qui nous sommes.
Et... de savourer !

Bien belle soirée à vous ! Savourons !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - février 2018








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...